Aquaprima

Principes

La vie s’est construite avec l’eau, sous l’impulsion d’éclairs atmosphériques (Cf. expérience de Miller, synthèse d’acides aminés à partir de quelques éléments chimiques dans de la vapeur d’eau exposés à des arcs électriques). Outre ses nombreuses propriétés physico-chimiques, l’eau est aussi un élément "diélectrique" capable d’absorber et d’émettre un ensemble de fréquences électromagnétiques (la physique quantique dit que ce sont des valeurs discrètes et qu’il y en a un grand nombre). Même si les mécanismes en jeu ne sont pas encore totalement connus, il apparaît que ces fréquences électromagnétiques "biologiques" sont véhiculées de proche en proche par des molécules d’eau en suspension dans l’air. Dans l’air qui nous entoure, l’air que nous respirons. Ces molécules d’eau sont celles de la vapeur "sèche", qui n’ont pas ou peu de liaisons _(1)avec leurs voisines.

L’eau liquide, sollicitée par une succession d’éclairs lumineux adaptés (qui constitue le principe Aqua-Prima), augmente ses propriétés de stockage / déstockage de charges électriques et de photons au sens large (des quantas électromagnétiques) avec, parallèlement, des modifications de liaison hydrogène et de polarité. L’orbitale des électrons tournant autour des noyaux oxygène et hydrogène(2) se trouve modifiée. Le procédé change(3)le niveau d’énergie de l’eau liquide traitée, et crée une amplification très importante du champ électromagétique biologique propice au bon fonctionnement des organismes vivants.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 84281

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSL’eau d’orage   ?

Creative Commons License