Aquaprima

Etude épidémiologique

En 1991, le centre « AQUA-PRIMA », avec l’aide d’un médecin, a procédé à une « Etude épidémiologique » sur les effets des bains sur 403 personnes.

1) LA METHODE :

Pour l’étude épidémiologique réalisée, un échantillon de 403 personnes a été pris au hasard parmi les personnes venant prendre plusieurs bains. Pour chacune d’elles, une fiche individuelle a été établie par les soins du Centre, suite aux propos tenus sur leurs ressentis après leurs bains ou grâce à une fiche de « Test Epidémiologique » qu’ils ont remplie (un exemple de fiche type de Test se trouve au début des annexes).

Leurs appréciations ont été corroborées par 25 témoignages plus anciens et pour 36 de ces fiches, remplies par les clients eux-mêmes. Les fiches restantes ont été remplies par le centre sur les appréciations des clients après les bains.

Le résultat global (appelé aussi « indice de confort ») et les effets particuliers sur des affections ou symptômes précis (« autres effets » et éventuellement « appel ») ont été quantifiés par les symboles suivants : « - », « 0 », « + », « ++ », « +++ ». Le nombre de bains et le temps nécessaire à l’obtention de ces résultats ont été notés.

2) LES RESULTATS GLOBAUX :

Sur les 403 personnes ayant participé à l’étude épidémiologique, pour :

- 171, le résultat est : très positif (« +++ »)
- 130, le résultat est : nettement positif (« ++ »)
- 32, le résultat est : légèrement positif (« + »)
- 27, le résultat est : nul (« 0 »)
- 1, le résultat global (« indice de confort ») est négatif (« - »)
- 42 personnes, il a été impossible d’estimer les résultats (résultats non retrouvés)

L’étude qui va suivre ne portera que sur 361 personnes car les 42 personnes, dont les résultats n’ont pas été retrouvés, ont été retirées de l’étude.

3) LES EFFETS PAR FAMILLE THERAPEUTIQUE :  [1]

Il a été utilisé le « VIDAL » de l’époque pour architecturer les résultats.

Les cas ayant obtenu des effets positifs (« + », « ++ », « +++ ») sur des affections ou des symptômes précis (« autres effets » et éventuellement « appel »), sont regroupés par famille thérapeutique selon la nomenclature du « VIDAL » de 1994 :

NEUROLOGIE PSYCHIATRIE :

- Amélioration du sommeil …...... : 24
- Action anti-insomnies |

- Céphalées …………………….…… : 3
- Psycho stimulation ………………... : 20
- Anti-stress ………………................ : 21
- Amélioration tonicité ……………… : 21
- Antidépresseurs ………………….... : 37
- Développement de la personnalité … : 16
- Paralysie faciale ………………….... : 2
- Syndrome Parkinsonien …..……...... : 1
- Sclérose en plaques …..………….…. : 1

- Amélioration du bien-être |
- Amélioration de l’état général …... : 73
- Relaxation |

- Anti-fatigue …..……………….……. : 89

ANTALGIQUES :

- Cervicalgies |
- Lombalgies …............................... : 38
- Sciatiques |
- Dorsalgies |

- Douleurs ………………….…...… : 11 (dont douleurs dues à un cancer =2)

RHUMATOLOGIE : Amélioration des symptômes :

- Arthrose …..……………….……..…. : 12
- Décalcification …..………………….. : 1
- Rhumatismes …..……………………. : 11
- Polyarthrite …..………………...……. : 2
- Déformations ………………….……. : 1 (Cal vicieux ?)
- Tendinite …..……………….……..…. : 2
- Déchirure musculaire …..……………. : 2
- Assouplissement …..…………………. : 6 (Amélioration ou fonctionnement articulaire)

DERMATOLOGIE :

- Eczéma …..………………..……..…. : 8
- Mycose …..………………..….…..…. : 2
- Kyste …..……………….….…...…… : 1
- Psoriasis …..……………….….…..… : 1
- Brûlures …..……………….….…..… : 4
- Zona …..…………………………….. : 3
- Autres dermatoses ……..….……..…. : 3
- Parodontose …..…………………..… : 1
- Tonicité Peau Rides ………….…..…. : 33
- Cicatrice …..……………….……..…. : 4
- Couperose …..……….…….……..…. : 1

PNEUMOLOGIE :

- Asthme …..………………..……..…. : 11
- Toux …..…………………..……..…. : 1

OTOLOGIE :

- Surdité …..…………….…..……..…. : 2
- Angine …..…………….…..……..…. : 1
- Mastoïdite .…………….…..……..…. : 1
- Sinusite …..…………….….……..…. : 4

GASTROENTEROLOGIE :

- Transit …..………………..…..…..… : 1
- Ulcère …..………………..…..…..…. : 1
- Syndrome hépatique ……..…..…..…. : 4

GYNECOLOGIE :

- Symptôme les fibromes ….……….…. : 4
- Symptôme les kystes ovariens ………. : 4
- Régulation du cycle ….…..……….…. : 3
- Symptômes ménopausiques ….......…. : 4
- Grossesse ……….………………...…. : 7
- Allaitement ………........................….. : 4

CARDIO-ANGIOLOGIE :

- Circulation Artério-veineuse ….....…. : 9
- Signes cardiaques (tachycardie, …) .... : 5

INFECTOLOGIE :

- Mononucléose infectieuse ….…..…... : 3

SEQUELLES :

- Accident ………………….……..….. : 12
- Suites opératoires ……………....….. : 5
- Rééducation ….………….......…..….. : 2

METABOLISME et NUTRITION :

- Elimination …..…………....……...…. : 5
- Œdème ….………………..….………. : 1
- Perte pondérale …..…….….…....…… : 8
- Affinement corporel ….…..…..…..…. : 3
- Désintoxication ….…….….…....….… : 1

L’action des bains semble être globale. Ainsi, pour un même individu atteint de différentes affections chroniques, leur amélioration a lieu après le même nombre de bains, en général entre le troisième et le sixième.

[1] Extrait du mémoire de Jean-Luc Venezia sur les Bains-Aquaprima dans le cadre de sa formation de Naturopathie au centre CENATHO


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 82543

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSLes bains Aquaprima   ?

Creative Commons License